Le pardon
Françoise Dumont-Muraille - Kinésiologie
Mon blog

Le pardon

Voici un bel extrait sur le pardon, tiré du livre "Découvrez votre nature profonde avec la kinésiologie - L'onto-kinésiologie" d'Alfred Manuel, éd. Le Souffle d'Or, Coll. Kinésiologie :

"Un homme a été jugé coupable et jeté en prison.
De l'avis de tous, les actes qu'il a commis sont impardonnables et il doit payer.
Il est enfermé dans un cachot dont on ne s'évade pas et confié à la surveillance de l'une de ses victimes, afin de s'assurer qu'il ne bénéficie d'aucune complaisance.
Il est dans sa cellule et il y restera, foi de geôlier.
Nuit et jour, le gardien veille, attentif à la moindre alerte, motivé par sa rancœur, porté par sa souffrance constamment attisée par l'insupportable présence.
Les semaines, les mois, les années passent sans que s'émousse son attention, sans que jamais il ne se laisse distraire, de peur d'une évasion.
Sa soif de punition, son désir de vengeance le maintiennent à sa place, prisonnier inconscient de la porte et du captif qu'elle enferme...

J'utilise parfois cette histoire pour souligner le bénéfice qu'il peut y avoir à modifier nos points de vue sur une situation. Bien sûr, l'autre est coupable, bien sûr nous sommes sa victime et nous souffrons, mais la double peine qui consiste à nous enfermer dans cette relation est-elle la meilleure voie ?

Dans ce cas-là, pardonner revient à dire à l'autre :
- "Je ne suis pas d'accord avec ce que tu as fait, je considère qu'il s'agit d'une faute qui mérite une punition, mais je choisis de me libérer de cette relation qui m'enferme, je choisis de m'occuper de moi."

La formulation d'un pardon comme un cadeau que l'on se fait à soi en devient plus envisageable.

Et lorsque dans des cas extrêmes le pardon reste malgré tout impossible, l'affirmation :
- "J'accepte l'idée de pouvoir te pardonner un jour" formulée en conscience, laisse une porte entrebâillée, synonyme d'espoir."




0 commentaires pour Le pardon:

Commentaires RSS

Ajouter un commentaire

Votre nom :
Adresse email : (obligatoire)
Site web:
Commentaire :
Vous pouvez modifier votre texte : agrandi, gras, italique, etc. avec les codes HTML. Voici comment faire..
Post Comment
RSS

Articles récents

test
Kinésiologue : un vrai métier
Célébrer le printemps
Comme le temps passe !
FEMME !

Catégories

Actualités du site
Blog
Développement personnel
Evénements
Formations
Kinésiologie
Professionnalisation
Promotions
test
Trouver sa voie
fourni par